Semaine Européenne du Développement Durable : 7 jours pour convaincre de changer de mode de vie

SEDD

 

Chaque année du 30 mai au 5 juin se tient la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD). L’objectif ? Promouvoir le développement durable et ses enjeux. Pendant une semaine, de nombreux acteurs se mobilisent pour sensibiliser les citoyens de toute l’Europe. Evidemment, Screlec-Batribox en tant qu’éco-organisme en charge de la collecte et du recyclage des piles et batteries usagées, a mené de front différentes actions en ce sens.

 

Œuvrer pour le développement durable est une initiative de 193 Etats qui se sont engagés en septembre 2015 à atteindre 17 objectifs d’ici 2030 ! Il s’agit d’une nouvelle feuille de route universelle pour un monde plus durable et plus solidaire (pour en savoir plus : https://youtu.be/REk-h_cntG0). Chaque année, en juillet, ces pays se retrouvent à l’ONU pour faire le point sur l’avancée de la mise en œuvre de ces objectifs. Une thématique de ce rendez-vous annuel est chaque année choisie, en 2018 c’est le thème « villes et territoires de demain » qui est mis à l’honneur.

 

ODD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une multitude d’initiatives innovantes de part et d’autre de la France ont été présentées cette année. Parmi les coups de cœur et sous l’initiative du Ministère de la Transition écologique et solidaire :  l’ opération Saverne port propre , avec le nettoyage du port et du bief de Saverne (Bas-Rhin), organisé en partenariat avec le Port de plaisance et la Ville de Saverne ; en Guyane, l’ouverture à tous des jardins référencés dans le réseau GRAINE Guyane “Jarden di Lagwiyann”, c’est-à-dire ceux qui participent à une meilleure connaissance du patrimoine naturel et culturel et d’une meilleure alimentation des guyanais ; ou encore la collecte de stylos usagés pour le compte de l’association Présédys qui finance ses actions en faveur des enfants dyslexiques grâce au recyclage.

 

L’éco-organisme Screlec-Batribox était également au rendez-vous ! L’équipe s’est rendue au sein de l’une de ses entreprises adhérentes, Johnson & Johnson (entreprise pharmaceutique) pour sensibiliser au recyclage des piles et des batteries usagées. Screlec-Batribox a également accompagné la SNCF pour la création d’un stand de sensibilisation au sein de la gare de Saint-Lazare à Paris. Enfin les élèves guyanais ont été sensibilisés grâce aux interventions des partenaires de Screlec-Batribox au sein des établissements scolaires. Ce fût également l’occasion de présenter à ces derniers le nouveau film pédagogique de l’éco-organisme  » Mais que deviennent mes piles usagées ? « .

 

Mais surtout Screlec-Batribox a pu promouvoir son opération « Piles à quai » lancée en mai dernier en partenariat avec la Région Bretagne. Le principe de cette initiative inédite ? Proposer aux plaisanciers de 5 ports bretons des collecteurs Batribox où jeter leurs piles et batteries usagées. Si l’expérimentation est concluante les deux partenaires envisagent l’expansion de la collecte dans 73 ports bretons, voire dans toute la France !

« L’opération semble porter ses fruits puisque nous en sommes à 40 points de collecte aujourd’hui » se félicite Thierry Burlot, Vice-Président du Conseil Régional de Bretagne à l’environnement, l’eau, la biodiversité et le climat. Celui-ci est d’ailleurs très optimiste sur cette démarche : « Je suis convaincu qu’il faut aller chercher le déchet là où les gens s’amusent. On doit interpeller au quotidien le citoyen pour qu’il prenne conscience de la fragilité de notre planète. Pour y parvenir, on doit le surprendre constamment. En ce sens, le partenariat avec Screlec-Batribox est très original et dynamique. J’espère que les résultats seront à la hauteur car une pile non ramassée dans un port c’est une pile qui finit dans l’eau ». Un message et une action qui naviguent en parfaite harmonie avec les ambitions de la Semaine Européenne du Développement Durable.

 

© Capture d’écran Youtube – Les 17 objectifs de développement durable d’ici 2030

Articles
Happile Christmas !!

Noël approche à grand pas ! De la poupée interactive aux consoles de jeu, en passant par les drones, chaque année les jouets incorporent un peu plus d’électronique. Une pile sur deux est achetée pendant les fêtes de fin d’année : cela représente 500 millions de piles vendues en France.

Lire la suite
Plus d'articles
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos mentions légales et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos mentions légales et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux.
En savoir plus J'ai compris