Recyclage de cigarette électronique : comment recycler ses accus ?

27 mai 2024
accuscigarette électroniquerecyclage

Partager sur :

Comment faire pour recycler vos cigarettes électroniques ?

 

En raison de la nature de ses composants, une cigarette électronique ne peut pas simplement être jetée à la poubelle. De bonnes pratiques sont à mettre en place pour garantir le recyclage de ses différents éléments.

 

Les modèles avec batterie intégrée sont considérés comme des DEEE, soit des déchets d’équipement électriques et électroniques. Le recyclage de cigarette électronique est alors très simple, puisqu’il vous suffira de jeter vos produits hors d’état dans le bac spécialisé pour le petit électro-ménager dans n’importe quelle déchetterie près de chez vous. Le tri et la récupération des composants seront ensuite réalisés par une société spécialisée. Un appareil avec batterie intégrée peut aussi être jeté dans les bacs de recyclage de piles. Les commerces qui vendent des piles ont l’obligation légale d’en proposer.

 

Pour un modèle avec accumulateur, le recyclage de cigarette électronique diffère quelque peu. Rechargeable et amovible, cet élément doit être traité de la bonne manière pour assurer son recyclage. Vous devrez donc retirer uniquement l’accumulateur lorsque celui-ci ne fonctionne plus et le mettre à recycler dans le bac correspondant.

 

Se débarrasser des éléments d’une vapoteuse

 

Pour le recyclage de cigarette électronique, des solutions variées existent. La principale difficulté est que les divers éléments composant une e-cigarette ne se recyclent pas tous de la même façon.

 

Dans le cas des flacons de e-liquide, les contenants en plastique peuvent être jetés dans votre poubelle de tri domestique. Pour en favoriser la gestion, pensez à les nettoyer avant de vous en débarrasser. En ce qui concerne les flacons en verre, il est impératif de les mettre dans les conteneurs à verre prévus à cet effet, après les avoir lavés là aussi. Si votre e-cigarette dispose d’un réservoir en pyrex, celui-ci doit être jeté avec vos déchets ménagers.

 

La gestion du clearomiseur de votre cigarette électronique est un peu plus technique. Elle demande de démonter le clearomiseur pour séparer les joints en caoutchouc, le réservoir en verre et le drip tip. Les pièces sont à jeter en déchetterie dans les bacs correspondants.
De nombreuses boutiques contribuent aussi au recyclage de cigarette électronique. Vous pourrez vous rendre au comptoir d’un magasin de vape et y déposer vos batteries et vos accessoires qui ne fonctionnent plus.

 

La gestion des résistances et des accus

 

Essentielle pour faire fonctionner votre cigarette électronique, la résistance est un composant qui demande une attention particulière en matière de recyclage. Comme celle-ci se compose en grande partie de métaux qui peuvent être valorisés et recyclés facilement, il ne faut surtout pas jeter vos résistances abîmées avec les déchets ménagers. La meilleure option consiste ici à les stocker chez vous dans un contenant fermé puis à vous en débarrasser dans les bacs de tri pour les métaux présents dans toutes les déchetteries.

 

Le recyclage des accumulateurs passe par un traitement particulier en fonction de la loi européenne. Il est formellement interdit de jeter vos piles, accumulateurs et batteries à la poubelle en raison de leurs éléments chimiques polluants comme le lithium-ion, le lithium-manganèse et le lithium-fer. Si vous n’avez pas la possibilité d’aller en déchetterie, les bacs de collecte accessibles dans l’espace public peuvent être utilisés dans ce but.

Il est demandé de toujours penser à protéger les pôles positifs et négatifs de vos accumulateurs jetés avec un morceau de ruban adhésif. Cette précaution permet d’éviter tout risque d’incendie si l’accu contient encore un peu de charge.

 

La Fivape (Fédération Interprofessionnelle de la Vape) propose également des collectes gratuites pour les piles et les accumulateurs usagés au sein des boutiques spécialisées.

Recycler vos accumulateurs via des points de collecte

 

Partout en France, des points de collecte Batribox sont disponibles pour le recyclage de cigarette électronique. Piles et batteries sont ensuite acheminées au sein de centres de tri pour y être traitées puis transformées de manière adaptée.

 

Dans l’Hexagone, il existe à ce jour 32 200 points de collecte dédiés pour les piles ainsi que les batteries. Ils se trouvent en général dans des lieux faciles d’accès, près de bâtiments publics, de grandes surfaces, d’écoles ou de déchetteries. Dès qu’un point atteint un total de 60 kg de déchets, les collecteurs Batribox sont vidés et les matériaux sont dirigés vers des centres de regroupement dans chaque région. Le stockage se fait dans des fûts d’une contenance de 4 à 5 tonnes, qui vont pouvoir être envoyés par la suite dans des centres de tri.

 

En France, ce sont 5 grands centres de tri qui prennent en charge les déchets collectés par Batribox. Pour permettre le recyclage de cigarette électronique, les différents éléments jetés font l’objet de traitements spécifiques en fonction de leur technologie. En tout, 7 catégories de produit sont prévues pour le tri des déchets, à savoir les piles alcalines, salines et zinc-air, les piles au lithium, les accumulateurs de type NiCd, NiMh et Li-ion, les accumulateurs au plomb et enfin les piles au mercure.

 

Les matériaux contenus dans les piles et les accumulateurs sont extraits puis valorisés après affinage. Les métaux vont notamment servir à fabriquer de nouveaux objets utilisés dans la vie de tous les jours.

Cela pourrait peut-être vous intéresser

Tout savoir sur le hoverboard électrique

Hoverboard électrique : quel fonctionnement pour cet engin de mobilité ?

20 juin 2024
e-mobilitéhoverboardMTL

Restons
connectés

Abonnez-vous
à la Batriboxletter

Restez au courant de toutes les dernières actualités