Piles solidaires : un projet supplémentaire pour la 4ème édition !

 

Pour la 4e édition de Piles solidaires (édition 2018 – 2019), nous avions incité 1 500 établissements scolaires français à collecter 60 tonnes de piles usagées, « transformées » en don de 20 000 € au profit d’une opération d’électrification de deux centres de santé à Enyellé et Epena au Congo-Brazzaville. La collecte des 83 tonnes de piles et batteries usagées pour cette 4ème édition a dépassé l’objectif fixé à 60 tonnes. Ceci a permis de financer un deuxième projet.

 

Il s’agit d’un projet d’accès à l’eau, à l’énergie et à l’assainissement dans 3 villages isolés de la Région des Plateaux au Togo. L’équipe d’Électriciens sans frontières interviendra de fin octobre à mi-novembre 2019 sur place.

 

 

Le projet a pour principal objectif de fournir à la population de 9 villages isolés de la région des Plateaux – dont 3 villages financés par Screlec – durablement, et de façon intégrée, un accès à une eau de qualité, à des services d’assainissement, et à une énergie électrique respectueuse de l’environnement.

La fabrication et le montage des structures métalliques des châteaux d’eau sont réalisés sous la forme de « chantiers écoles » par de jeunes apprentis du Centre de Formation Technique et Professionnel de Notsé, sous le contrôle d’experts de l’équipe du projet. Une convention de partenariat a été signée avec le Ministère de l’Enseignement Professionnel et Technique en vue de l’ouverture d’une filière pérenne « chaudronnerie-serrurerie-soudage », améliorant leurs opportunités d’emploi par la suite.

Les activités suivantes seront réalisées durant la mission prévue fin octobre afin d’atteindre cet objectif :

– Raccorder les installations hydrauliques (installées en juin 2019) pour fournir l’accès à l’eau aux sites de Kpégbadja et de Alati-Kpota et mise en service des dispositifs de pompage solaire correspondants.
– Monter le château d’eau, réaliser le réseau de distribution d’eau et raccorder les installations hydrauliques pour l’accès à l’eau du site d’Akpakpakpé avec mise en service du pompage solaire correspondant.
– Contrôler et réceptionner les équipements d’assainissement (latrines/douches/lave-mains, tranchées filtrantes et puisards) ainsi que les installations électriques photovoltaïque sur ces 3 sites (éclairage public, écoles et dispensaires).

 

Retrouvez toutes les informations sur www.pilessolidaires.org

 

 

Articles
BeFC génère de l'électricité à partir de papiers et d'enzymes

Depuis 20 ans, l’éco-organisme Screlec agit en faveur de l’économie circulaire et est à l’écoute du marché pour suivre les évolutions sectorielles des technologies de piles et batteries. C’est dans cette dynamique que l’éco-organisme compte récemment parmi ses adhérents la start-up grenobloise BeFC (Bioenzymatic Fuel Cells) qui a remporté en ce mois de septembre le prix 10 000 startup pour changer le monde organisé par La Tribune, pour sa pile à combustible bio-enzymatiques.

Lire la suite
Plus d'articles