Lancement de la campagne "Ensemble, continuons de recycler"

Le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME et les éco-organismes français en charge de la gestion des déchets, lancent une nouvelle campagne de sensibilisation. 

 

UNE CAMPAGNE, TROIS CIBLES

Communication grand public 

Il y a un an, le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ADEME et les éco-organismes en charge de la gestion des déchets lançaient une grande campagne d’information publique « Ensemble, continuons de recycler » pour montrer l’intérêt du recyclage et remercier les Français qui recyclent. En 2019, les mêmes acteurs ont décidé de rediffuser cette campagne pour la cible « grand public ».

 

Communication pour mobiliser les jeunes : les vidéos « REMERCYCLAGE »

Cette campagne de sensibilisation a été déclinée pour la cible « jeunes », très actifs sur les questions environnementales, pour les remercier et les encourager à systématiser leurs pratiques de tri et de recyclage. Quatre personnalités s’associent à la démarche : Big Flo & Oli, Cyprien, Blaise Matuidi et Inès Reg. Les quatre films diffusés pour remercier les jeunes de recycler ont été réalisés à partir d’images elles-mêmes « recyclées » : des images de remerciements des cinq personnalités prononcés lors d’interviews ou de discours, mêlées aux images du film 2018 « Ensemble, continuons à recycler ! ». Au travers de ces vidéos inédites, ils rappellent aux jeunes qu’en plus de leur mobilisation, chacun peut agir au quotidien pour protéger l’environnement.

 

Communication en Guadeloupe et Martinique

Une campagne audiovisuelle inédite d’information dédiée à la Guadeloupe et la Martinique a été lancée. L’objectif : encourager les habitants à trier et à recycler leurs déchets et ainsi participer à la préservation de leurs territoires et de la santé des populations.

En tant que territoires insulaires, ces îles sont confrontées à des contraintes spécifiques où la gestion du tri et du recyclage doit être adaptée. Une population dense, des territoires exigus, une exposition aux risques naturels forte, sont autant de paramètres qui nécessitent la mise en oeuvre d’une politique de tri particulière. Il s’agit d’ailleurs d’un enjeu fort pour ces deux territoires qui oeuvrent depuis de nombreuses années, avec les éco-organismes, à l’optimisation des dispositifs proposés pour inciter les habitants à modifier leurs pratiques.
Déployée exclusivement en digital mobile et en radio, cette campagne inédite vise à engager une démarche de sensibilisation dédiée aux particularités de la Martinique et de la Guadeloupe. Elle est amenée à être déclinée ensuite sur les autres territoires d’Outre-mer.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : ensemblerecyclons.fr

Articles
BeFC génère de l'électricité à partir de papiers et d'enzymes

Depuis 20 ans, l’éco-organisme Screlec agit en faveur de l’économie circulaire et est à l’écoute du marché pour suivre les évolutions sectorielles des technologies de piles et batteries. C’est dans cette dynamique que l’éco-organisme compte récemment parmi ses adhérents la start-up grenobloise BeFC (Bioenzymatic Fuel Cells) qui a remporté en ce mois de septembre le prix 10 000 startup pour changer le monde organisé par La Tribune, pour sa pile à combustible bio-enzymatiques.

Lire la suite
Plus d'articles