Ces objets sans fil et connectés de plus en plus présents dans nos foyers

En 2019, près de 40% des français possédaient déjà au moins un appareil connecté !* Aspirateur, écouteur sans fil, alarme, montre connectée, ils sont de plus en plus présents dans notre quotidien. En 2021, 17% des foyers français seraient équipés d’équipements domotiques connectés. Comment entretenir ces nouveaux compagnons et que faire s’ils ne fonctionnent plus ? Batribox vous éclaire !

 

Les objets sans fil, omniprésents au quotidien !

 

Les objets connectés… pour entretenir son foyer

L’ère de la robotique et des objets interconnectés venus remplacer le travail de l’humain s’est installé dans notre quotidien ! Pour exemple, entre 2019 et 2020, l’éco-organisme Screlec a enregistré + 63% de mises sur le marché pour les aspirateurs rechargeables et aspirateurs à main. La plupart d’entre eux permettent d’être pilotés et programmés à distance via son smartphone, un allier de taille pour venir à bout des tâches ménagères.

Dans le jardin, d’autres objets sans fil permettent de diminuer drastiquement vos contraintes domestiques ! Le robot tondeuse se pilote directement avec le téléphone et permet de choisir la fréquence de tonte, l’horaire idéal et s’adapte même à tous les terrains. Si vous avez la chance d’avoir une piscine, vous pourriez également investir dans un robot de piscine connecté qui vous évitera le calvaire de l’entretien. Grâce à ses capteurs intelligents et autonomes, il permet un nettoyage automatisé mais aussi la gestion de la qualité de l’eau.

D’autres appareils sur batterie comme les ventilateurs connectés ou encore les purificateurs d’air permettent de gagner du temps libre et ainsi d’améliorer la vie au quotidien.

 

Les objets connectés… pour sécuriser son foyer

Entre 2019 et 2020, Screlec a enregistré + 20% de mises sur le marché pour les appareils type caméras de surveillance. Les français font de plus en plus confiance aux alarmes et caméras de surveillance intelligentes qui aident à sécuriser son foyer de manière optimale. Grâce au smartphone, les utilisateurs peuvent contrôler le système à distance aisément et être alerté en temps réel peu importe l’endroit où ils se trouvent.

Il est primordial de se protéger des dangers extérieurs mais également des dangers intérieurs, c’est pourquoi il est devenu obligatoire d’installer un (ou plusieurs) détecteurs de fumée. Il existe une version connectée de cet objet qui est capable de vous alerter au sein du foyer grâce à son alarme mais également en envoyant une notification sur le smartphone en temps réel. Une fonctionnalité utile en cas d’absence pour permettre d’appeler les secours rapidement.

 

Les objets connectés… pour améliorer son bien-être

Entre 2019 et 2020, Screlec a enregistré une augmentation de 113% de mises sur le marché pour les appareils de soins, massage et de bien-être connecté. Une explosion due à la multiplication de ce type d’objets à des tarifs abordables : ampoules connectées, assistants personnels intelligents (Alexa, Google Home), réveils connectés, robots masseurs, accessoires zen connectés (Morphée), lampes connectées… Ils sont présents dans de nombreuses pièces des foyers et facilitent grandement le quotidien de ses utilisateurs.

 

Les objets connectés… pour se divertir

Ces dernières années, les objets connectés plébiscités par les français sont également ceux qui permettent de se divertir plus librement. Exit les fils et bonjour les enceintes portatives, les manettes de jeu, casques et écouteurs sans fil !

 

Comment entretenir la batterie de ses objets connectés ?

La majorité de ces objets fonctionnent à l’aide d’une batterie Lithium-Ion (Li-Ion), considérée comme plus performante grâce à une meilleure autonomie et une plus grande puissance. Batribox vous donne quelques conseils pour la faire durer plus longtemps :

  • Chargez complètement la batterie avant la première utilisation
  • Utilisez les équipements d’origines fournis avec l’objet (chargeur ou socle de charge)
  • Nettoyez les robots qui doivent l’être (aspirateurs, robots de piscine, robots tondeuse…)
  • N’effectuez pas de décharges profondes, il faut s’assurer que la décharge ne descende pas en dessous de 10%

 

Cliquez ici pour savoir plus sur le fonctionnement d’une batterie Lithium-Ion (Li-Ion).

 

Que faire de son objet connecté en fin de vie ?

Malgré l’application de nos conseils, il se peut que votre objet cesse de fonctionner après des années de bons et loyaux services. Si cela est possible, nous vous conseillons de retirer la batterie de l’objet puis de la déposer dans l’un des nombreux points de collecte Batribox. Nous fournissons des bacs de récupération dans des grandes surfaces, magasins de bricolage, déchèteries etc.

Ensuite votre batterie sera acheminée vers nos centres de regroupement, de tri puis de traitement pour être recyclée. Elle subira plusieurs opérations afin de récupérer un maximum de matières et ainsi fabriquer de nouveaux objets (plus d’informations sur ce que devient votre batterie).

 

Sources :
* https://fr.statista.com/infographie/24353/chiffre-affaires-marche-objets-connectes-iot-france/#:~:text=En%202019%2C%20pr%C3%A8s%20de%2040,les%20derniers%20chiffres%20de%20GfK
https://www.sowee.fr/conseils/objets-connectes/le-robot-domotique-adieu-corvees-domestiques/
Articles
Lancement du concours Eco-foot avec la LGEF !

Depuis 2014, Batribox organise le concours Eco-foot en s’associant avec des clubs de football amateurs, afin de sensibiliser les joueurs et leur entourage aux gestes de tri et à la préservation de l’environnement. Cette opération de collecte événementielle prend cette année une nouvelle dimension car Batribox s’associe à la Ligue Grand-Est de Football.

Lire la suite
Piles solidaires : lancement de la 7e édition en Argentine !

Pour cette 7e édition, direction l’Argentine, dans la province de Mendoza. Le poids des piles et petites batteries collectées par les élèves sera converti en dons par Batribox, permettant d’améliorer le quotidien de la Communauté Huarpe grâce au financement de travaux d’accès à l’électricité et à une eau non polluée.

Lire la suite
Plus d'articles