5e édition de Piles solidaires : êtes-vous prêts ?

En septembre, Piles solidaires fait sa rentrée dans les écoles et collèges français. Cette collecte nationale de piles et petites batteries usagées, initiée en partenariat avec l’ONG Électriciens Sans Frontières, proposera pour la cinquième année consécutive à des milliers de jeunes de collecter leurs piles usagées et de participer à une opération de solidarité.

 

Cette année, ce sera une école en Guyane qui bénéficiera de l’électrification d’un site isolé sur son territoire. Ce projet s’adresse tout particulièrement à une école située dans le village de Trois-Sauts dans la commune de Camopi, où sont scolarisés 96 enfants. Cette électrification mobilisera l’association guyanaise Kwala Faya qui forme des habitants à l’électrification solaire et à la mise en conformité électrique des bâtiments, et pilote à ce titre plusieurs programmes d’électrification photovoltaïque participative.

Comme chaque année, en plus de soutenir un projet de développement durable, l’opération Piles solidaires permettra de sensibiliser les élèves aux bons gestes de tri. Chaque école participante disposera d’un Kit de Communication gratuit.

Les inscriptions seront ouvertes dès le 09 septembre et la collecte de piles et batteries se déroulera entre le 30 septembre 2019 et le 10 avril 2020.

 

En 2018-2019, Piles Solidaires avait incité 1500 établissements scolaires français à collecter 83 tonnes de piles usagées, « transformées » en don de 20 000 € au profit d’une opération l’électrification de deux centres de santé à Enyellé et Epena au Congo-Brazzaville et 10 700 € pour une opération solidaire supplémentaire qui se tiendra au deuxième semestre 2019.

 

Pour suivre toutes les actualités de l’opération Piles solidaires, rendez-vous sur www.pilessolidaires.org

 

Articles
BeFC génère de l'électricité à partir de papiers et d'enzymes

Depuis 20 ans, l’éco-organisme Screlec agit en faveur de l’économie circulaire et est à l’écoute du marché pour suivre les évolutions sectorielles des technologies de piles et batteries. C’est dans cette dynamique que l’éco-organisme compte récemment parmi ses adhérents la start-up grenobloise BeFC (Bioenzymatic Fuel Cells) qui a remporté en ce mois de septembre le prix 10 000 startup pour changer le monde organisé par La Tribune, pour sa pile à combustible bio-enzymatiques.

Lire la suite
Plus d'articles